1ère Partie : Entreprendre

L’idée de créer son entreprise n’est jamais le fruit du hasard. Parmi les différentes motivations possibles, nous avons constaté, chez la plupart des jeunes créateurs que nous rencontrons, plusieurs similitudes dans leur envie de s’installer. Ainsi, il est courant de constater que « l’idée d’entreprendre » est généralement issue d’une plus ou moins longue phase d’observation :

1/ DE SON EMPLOYEUR

Il est traditionnel dans la filière bois que les ETF aient commencé leur parcours professionnel par le salariat. De ce fait, l’envie de créer son entreprise est généralement motivée par une envie d’indépendance (plutôt financière) et par la certitude de pouvoir « mieux faire » en étant à son compte. L’observation de l’activité de son employeur par le salarié est une composante fondamentale de la définition des besoins et des potentialités marchandes de sa future entreprise.

2/ DE SA VIE QUOTIDIENNE

Sur certaines activités comme le façonnage et la commercialisation du bois de chauffage, il est assez aisé de recenser les besoins marchands de son entourage (voisinage, parent, amis,…), particulièrement lorsque le salarié est lui-même installé en milieu rural.

3/ DE SA FILIERE

Une des caractéristiques de la filière bois est que celle-ci a tendance à tourner en circuit fermé. C’est-à-dire que le relationnel et les sources d’information sont généralement les mêmes pour tout le monde. Que ce soit via les organisations professionnelles ou la presse, tout le monde obtient à peu près les mêmes informations avec les mêmes sources. Pour le créateur d’une ETF, cela signifie que la connaissance de ces réseaux peut lui permettre de mieux finaliser son projet en axant ses réflexions sur des données économiques et commerciales assez largement diffusées.